Véronique B.

Paris, France

Je pensais que Dieu ne m'aimait pas

Avant, ma vie était en ruines. J'avais des envies de suicide tous les jours. Je me sentais seule et abandonnée de tous.

Un jour, j'ai rencontré un homme qui me plaisait beaucoup. Lui et moi avions des rapports sexuels non protégés. J'étais consciente des risques. Je savais très bien que tôt ou tard, je serais enceinte. Et cela arriva quelques mois plus tard. Je l'ai annoncé à mon ami, pensant qu'il serait content et qu'il aurait assumé. Mais, hélas ! Non. A l’annonce de la grossesse, il n'en a pas voulu. Il m'a demandé de me faire avorter et menacé d’abandon si je gardais l’enfant.

Je voulais en finir

Mon père est décédé alors que j'avais 4 ans. C'est ma mère qui m'a élevée toute seule et je l'ai vu galérer. Je ne désirais pas vivre cela. Je ne voulais pas faire le même chemin que ma mère. J'ai donc pris des comprimés pour en finir. Mais, cela a été sans effet sur moi et sur la grossesse.

Avant cette épreuve, je savais que Dieu existait mais je pensais qu'il ne m'aimait pas vu ce que j'avais vécu. Ma foi est arrivée après avoir vécu cette épreuve car j'ai accepté Jésus dans ma vie pour le pardon de mes péchés.

Après cette tentative de suicide ratée, je me suis mise à prier Dieu chaque jour afin qu'il puisse me mettre dans le droit chemin.

Puis, un jour, le père de ma fille m'appela afin de savoir quelle était ma décision. Je lui répondis que je gardais l’enfant. Alors, Il est parti.

Ma fille nait

Et moi, je n'ai jamais cessé de prier. Prier jusqu'au jour où ma fille est née. Et, ce jour a été le point de départ d’une nouvelle vie. Je ne m'étais jamais sentie aussi heureuse. Cette petite me comble. Ma mère et moi, nous l'élevons toutes les deux. Et jamais, par la grâce de Dieu, elle n’a manqué de quelque chose. Surtout, qu’après mon accouchement, j'ai trouvé du travail, obtenu mon permis ; et j'ai pu m'acheter une voiture.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, ma fille a 3 ans. Je suis toujours sans nouvelles de son père ; mais cela n’a plus d’importance. Je me suis rendu compte que je n'étais pas seule comme je le pensais. Il y a un Dieu qui m'aime et il n'y a rien de mieux que de se savoir aimé de Lui. Cette séquence de ma vie a été dure à vivre. Mais, c’est au travers d’elle que je me suis tournée vers Dieu et que je me suis confiée en lui.  Je le remercie chaque jour pour cet enfant et pour son Amour. Je suis, maintenant, plus forte qu’auparavant.

J’ai appris une chose dans ce que j’ai vécu : c’est avoir foi en Dieu en tout temps. Ma vie, c'est Dieu qui la dirige ; et depuis je suis très heureuse.

Quelle que soit votre difficulté, ne renoncez pas à votre foi en Dieu et vous le verrez agir dans votre vie car Dieu a des projets pour chacun de nous. Des projets de paix et non de malheur afin de nous donner un avenir et de l’espérance. Alors parlez-lui ! Priez ! Même dans les pires moments, sachez que Dieu vous aime.

Véronique

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories

Close
Close
Close
Close