Ted Wallace

Gagny, France

Toujours Dans Ses Mains

J’ai grandi dans une famille chrétienne. Certains de mes souvenirs tous premiers sont de la vie autour de l’église. Mon père est pasteur et pendant mon enfance j’ai toujours trouvé des moyens pour aider et servir à l’église. Mon père est bon, il est honnête, il m’aime toujours, et il est un bon exemple de notre Père Céleste.

Mais sa foi n’était pas forcement la mienne. Une relation avec Jésus est personnelle entre toi et Lui. Quand j’étais jeune, j’ai prié et je me suis engagé envers le Seigneur.  J’étais actif dans le groupe d’adolescents, j’étais leadeur de mon entourage au lycée et à l’église. Quand j’avais 9 ans, j’ai rencontré la fille qui deviendrait mon épouse. Nous étions ensemble pendant presque toute notre adolescence et nous nous sommes mariés quand nous avions 19 ans. Il semblait que tout était bon.

Mais, il y avait quelque chose qui était caché dans mon cœur. A l’âge de 13 ans j’ai commencé à regarder la pornographie.  Ç’est devenu une addiction qui grandissait pendant les prochaines années malgré le fait que je travaillais avec des églises à plein temps et tout en étant père d’une famille grandissant. C’était le pire en 2008 où j’ai touché le fond. J’avais une double vie inconnue de ceux qui étaient autour de moi, et il y avait un vide profond dans mon cœur.

A cette époque-là, assister au culte n’était qu’une habitude. Dedans, j‘avais le sentiment d’être mort. J’avais tellement de honte que je m’efforçais à ne rien sentir. Je me demandais si Dieu était réel. L’amertume et la colère qui étaient enflammés par la honte et l’isolation grandirent dans mon cœur. Je ne me sentais pas du tout libre à partager ce combat et ces péchés avec quelqu’un autre.

Il y avait un jour où ma femme est revenue d’une conférence des femmes. Elle m’a affronté en disant que je dois régler quelque chose avec Dieu. Elle savait déjà que j’avais de temps en temps des problèmes avec la pornographie, mais elle ne se rendait pas compte de la profondeur de mon addiction. Ce jour-là, mon cœur était brisé. J’ai confessé tous mes péchés à Dieu et je lui ai demandé de guérir toutes les blessures de mon âme. Alors que je me couchais sur le sol en pleurant et tout seul,  j’ai ressenti sa paix et sa présence remplir mon cœur comme j’ai vécu quand j’étais un enfant au moment de mon premier engagement. Il m’a fait nouveau encore (comme Jésus a décrit en Jean chapitre 3 – la nouvelle naissance).

Mais ce n’était que le début. Je devais encore expliquer à ma femme et tous les leadeurs de mon église tout ce qui s’est passé dans ma vie – le mauvais et le bon ; l’addiction et la guérison ; le vide et l’ampleur. C’était un processus de restauration qui était en même temps beau et douloureux. Il m’a montré comment je remplissais le vide de mon cœur de la luxure et de toutes sortes de mauvaises choses à sa place.  Aujourd’hui, ma vie est ouverte, et la honte et la peur que j’ai eues sont disparues. La relation entre ma femme et moi est plus forte que jamais grâce à ce processus de guérison.

Je sais bien que mes péchés étaient destructifs et que Dieu ne voulait pas que tout cela ait lieu, mais malgré tout cela, Il a utilisé ma faiblesse pour faire quelque chose de bien. En revoyant ma passé je me rends compte que même si je me suis éloigné de Dieu et même si j’ai hésité dans ma foi, j’étais toujours dans ses mains. Il n’y avait aucune fois où Il m’a abandonné. Sa grâce et son sacrifice m’ont guéris l’âme et m’ont donné une vision pour la vie.

Actuellement ma famille et moi sommes très contents de vivre et de travailler en France où on aide des églises locales tout en partageant cette histoire d’espoir, de grâce, de restauration et de rédemption qui se trouvent en Christ seul.

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories