Claude Trouiller

26, France

Devenu croyant je m'égare dans le new-âge, mais Dieu veille...

Photographe de sport automobile

A 30 ans (on était en 1978), je m'étais fait un nom et une belle place comme photographe du sport automobile. Avec ma femme, on venait d'ajouter un département “Edition et Publicité” à cette activité, quand une pensée insistante nous apparut de laisser les reportages les plus éloignés de chez nous. C’était une bonne idée… Mais quand commence une nouvelle saison sportive, la pensée de laisser le champ libre aux concurrents est insupportable. On descend donc dans le Var… et là ma vie bascule.

L’accident

D'abord dans un ravin, où un bolide sortant de la route me projette : bras droit quasiment sectionné. J'en réchappe de justesse et me retrouve en convalescence chez moi ; là Dieu se révèle à moi l'incroyant, l'anti-conformiste !

Un Dieu pas comme les autres

C'est d'abord une soif soudaine de savoir, qui me conduit vers divers livres (pas d'internet à l'époque) qui traitent d'une dimension cachée des réalités. Cela m'aspire, me dynamise. Jusqu'à ce jour où, alors que je lis “La place de l'homme dans l'univers” de Teilhard de Chardin, un voile est soudain levé devant mes yeux, me laissant apparaître… Dieu ! Evident, manifeste (bien qu'invisible). C’est à la fois une présence et ce mot ou nom permanent : Dieu ! J'ai alors envie de crier au monde entier qu'Il existe, vraiment !

Cette expérience révolutionnaire est bientôt suivie d'une autre : Je suis couché quand une présence entre dans ma chambre, dense et douce à la fois, et descend... jusqu'en moi, en une osmose incroyable. Là aussi il y a un nom : Christ  !

L’égarement

En résulte deux livres, des poèmes, nouvelles, etc… Je cherche aussi des gens connaissant ce Dieu-là, via des religions, sectes, salons, et le New-Âge… où je suis reçu comme un initié ! J'y vends (bien) mes livres, reçois argent et une aile de château pour installer “mon mouvement”. Surtout, insidieusement, je deviens le centre, perdant Dieu de vue.

Mais Lui veille, et me conduit vers des chrétiens qui vivent une relation vivante avec Lui. Quand je franchis pour la première fois la porte d'une de leurs réunions, c'est comme une douche : Le Saint-Esprit me traverse de la tête aux pieds avec cette parole : “Ceux que je cherche, ils sont ici !”

Jésus m'a trouvé et je l’ai  accepté

Ainsi en 1982, Dieu m'a conduit malgré mes errements à Le rencontrer en Son Fils Sauveur, lorsque j'ai réalisé mes réels besoins, de délivrance de ce qui avait triomphé de moi, et de pardon... Depuis les expériences faites avec ce Dieu ne manquent pas...

Croire qu'il y a un Dieu ne suffit pas, il nous faut Le rencontrer et croire en Jésus, le Christ venu, mort et ressuscité pour nous sauver, délivrer, pardonner, aimer... ! Il faut au-delà même d'expériences surnaturelles, que tu reçoives toi aussi Sa vie, celle qui est éternelle. Et parce que je l’ai fait, je peux aujourd’hui t'aider (si tu veux) à entreprendre ce chemin…

Claude

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories