Phoebe

Dieu n’est pas un voleur de rêve

Bonjour à tous,

Je suis Paraguayenne, et depuis toute petite, Dieu a mis dans mon coeur le rêve de venir en France. J’ai même entendu un enregistrement où je l’affirme à l’âge de 3 ans ! Ce grand amour pour la France s’est concrétisé à mes 17 ans, quand ma tante m’offre un voyage pour Paris et je reviens avec un petit coffre rempli de tous mes souvenirs, même des feuilles et cailloux français !

Le renoncement

De retour au Paraguay, je lis ce passage dans la Bible : “Là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.” Matthieu 6:21

Je réalise à cet instant que mon coeur est continuellement en France et que ce pays prend peut-être la place de Dieu. Je décide alors de renoncer à mon rêve.

Deuxième tentative

Entendant mon amour incroyable pour la France, une personne m’offre une bourse d’étude pour apprendre le français. Juste après, l’ambassade de France au Paraguay fait une campagne de recrutement pour des assistants d’espagnol à Paris. J’y crois si peu que j’attends la dernière minute pour déposer mon dossier à l’ambassade déjà fermée. A ma grande surprise, je suis choisie parmi les 5 candidats !

Retour en France raté

J’arrive en France, mais à cause de mensonges de mon ancien copain, qui n'était pas d'accord avec ma venue en France, mes amis de l’église au Paraguay m’abandonnent et je me retrouve seule, sans soutien. Je suis très en colère contre eux et contre Dieu.

A ce moment, quand mon contrat d'assistante d'espagnol se termine, j'ai envie de reprendre mes études en France. Je découvre alors une école qui correspond exactement à mes attentes. Cependant, je veux agir sans Dieu et je me retrouve très vite dans un état très précaire. Je dois me résoudre à revenir en urgence au Paraguay où je retrouve un travail. C’en est trop… La France c’est fini, je ne veux plus y retourner ! Néanmoins, Dieu, lui, n’avait pas renoncé au rêve qu’il avait mis en moi.

Dieu me parle

A l'église, le pasteur nous demande à tous de faire une prière de foi sur nos vies, mais j’ai dit à Dieu : “Je n’ai pas la foi et je ne retournerai certainement pas en France si je ne sais pas où je vais habiter”. Puis, le groupe de louange se met à chanter “Dieu mon Père, en toi je suis dans ma maison, je suis en sécurité.” Je réalise alors que même si je devais dormir sous un pont en France je serai en sécurité, car je suis toujours avec Dieu et lui seul est ma protection.

Comment revenir en France quand on a pas d'école et seulement 300€ en poche ? C’est à cet instant que le pasteur s’approche et me dit de la part de Dieu : “Dieu sera ta maison, ta force, ton ami et il sera fidèle et pourvoira à tous tes besoins.” Je n’en crois pas mes oreilles ! Exactement les mêmes paroles que le groupe de louange a chantées ! Sur cette promesse, je repars pour la France, par la foi.

Cette fois-ci, c’est la bonne !

Dès mon arrivée, je passe le concours d'école. J'y rencontre une jeune femme qui me dit que je suis folle de faire un unique concours car je pourrais le rater et ainsi devoir rentrer à nouveau chez moi au Paraguay.

Je lui réponds que Dieu m’a promis que je réussirai ce concours. Elle réalise alors que je suis chrétienne, comme elle, et m’invite à dormir chez elle. De manière miraculeuse, je suis acceptée à l’école et je termine même major de promo !

Le rêve s’accomplit

Un enchaînement de miracles et de bénédictions s’ensuivent : cette chrétienne m’invite à son église qui est géniale, j’y découvre des amis, ma nouvelle famille, je reçois des papiers pour travailler en France, je rencontre dans cette église mon mari, Timothée et nous le servons maintenant comme couple pastoral dans cette même église !

Oui, le Seigneur ne reprend pas les rêves qu’il dépose au fond de nos coeurs. Et même si nous avons envie de tout abandonner, lui reste fidèle et fait tout concourir pour le bien de ceux qui l’aiment !

Phoebe

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories

Close
Close
Close