Maëva Mumu

Valence, France

Dieu, ma phobie et moi

 

L'année de mes 15 ans, j'ai fait une phobie scolaire. C'est arrivé d'un coup : du jour au lendemain j'ai été terrorisée à l'idée de me rendre en cours alors que je n'avais jamais eu de problème avec l'école. Je faisais des crises d'angoisses incontrôlables, ma vie était devenue un enfer.

 

J'ai été obligée de faire mes cours par correspondance puisque je n'arrivais plus à me rendre au lycée. J'ai également commencé à voir un psy qui m'a dit :

 

« Vous savez Maëva, les gens comme vous, si on ne les hospitalise pas, ils finissent par ne plus sortir de chez eux »

 

Ça m'a fait peur. Au bout d'un an de cours par correspondance je n'avais plus aucune vie sociale et une hospitalisation était ma seule solution. C'était dans une clinique qui me permettait d'être soignée par l'intervention d'infirmières et de psychiatres mais aussi de pouvoir suivre mon cursus scolaire normalement dans des classes à faible effectifs. La seule chose qui me contrariait c'était le nom du service : « Pôle psychiatrie ». Comme beaucoup je croyais que c'était les fous qu'on mettait en psychiatrie, et je n'étais pas folle !

 

J'ai passé deux ans dans cette clinique, la première année m'avait redonné espoir, j'avais retrouvé une vie sociale, je m'étais fait de nouveaux amis. Mais la deuxième année a été un véritable calvaire, j'étais fatiguée de me battre contre mes angoisses.

 

Un soir, j'ai fait une grosse crise d'angoisse. J'ai téléphoné à ma mère pour qu'elle me rassure mais sans succès. Puis après avoir raccroché, d’un coup et sans savoir pourquoi, j’ai senti cette boule d'angoisse sur mon estomac devenir légère et remonter le long de ma gorge puis sortir, littéralement. L’angoisse était sortie, partie ! Et quelque chose au fond de moi m'a dit : ton papa vient de prier pour chasser cette angoisse." Et c'était vrai !

 

A partir de ce moment-là j'ai commencé à lire le nouveau testament et c'est comme ça que j'ai compris qui était Jésus et ce qu'il avait fait pour moi. Un jour, seule dans ma chambre je lui ai demandé pardon pour tout ce que j'avais fait de mal, pour mes péchés et j'ai pris la ferme décision de m'en détourner. Je lui ai demandé d'entrer dans ma vie, de chasser mes peurs et de me donner un nouveau départ. Et ma vie a commencé à changer.

 

J'ai passé mon bac et mon permis sans angoisses, choses que je pensais impossibles, puis un matin je me suis réveillée en me disant « Je me sens bien », quelque chose que je n'avais pas ressenti depuis des années.

 

A la fin de mon hospitalisation, j'ai pris un appartement, je me suis inscrite à la fac et c'est là que j'ai vu le changement en moi. J'ai réussi à prendre la parole devant 50 personnes lors d'examens sans angoisse alors qu'avant j'étais incapable de seulement entrer dans une salle de classe. 

 

Un jour, un de mes oncles a dit : « Lorsqu'on accepte Jésus comme sauveur il faut le faire avec son cœur mais il faut aussi en parler ». C'est ce jour-là que j'ai réalisé pleinement que Jésus m'avait guéri et qu'il fallait que j'en parle autour de moi. J'ai dit à Dieu : « Viens diriger ma vie, je veux raconter à tout le monde ce que tu as fait pour moi ! » Depuis ce jour, ma vie n'est plus la même.

 

Le jour de mon baptême j'ai raconté mon histoire devant 500 personnes et en avril 2015, j'ai témoigné devant 2000 jeunes lors d'un rassemblement chrétien ! (photo ci-dessus)

 

Jésus m'a complétement libérée de mes angoisses. Je suis une nouvelle personne, je n'ai plus peur de prendre la parole devant les gens et je n'ai plus peur non plus du regard des autres. Mais au-delà de tout ça, Jésus m'a libéré de mon péché.

 

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories

Close
Close
Close