Karim Kabli

D’une famille musulmane, Jésus me délivre de la drogue

Je m’appelle Karim, je suis né en France et je suis d'origine algérienne. J’ai grandi dans une famille musulmane mais qui était déchirée par la violence.

Une enfance meurtrie

À son arrivée en France, mon père, qui a eu une enfance difficile, a été très dur et violent avec ma mère et chacun de ses quatre enfants. Toute mon enfance, l’ambiance familiale était faite de cris, de bagarres et de larmes, ce qui a produit une profonde souffrance.

Année après année, j’ai vu ma mère sombrer dans la dépression, dans la folie pour être finalement internée en hôpital psychiatrique.

Je croyais en Dieu, selon la tradition familiale, alors je priais d'après ce que je connaissais pour que Dieu sauve ma famille. Les années passèrent mais rien ne changeait.

Une adolescence nourrie par la haine

Durant l’adolescence, je nourrissais de la haine envers le monde entier que je tenais pour responsable de ma souffrance. Je sentais le désir de me venger.

À l’âge de 12 ans j’ai fumé mes premières cigarettes. À 15 ans, c’était le cannabis pour passer des bons moments. Puis, j’y ai trouvé une occasion de me faire de l’argent facilement, mais aussi un moyen de soulager les blessures intérieures comme un anesthésiant.

J'ai sombré dans l'alcool

Avec la vente c’était une bonne opportunité d’augmenter mes consommations puis de plus en plus, je me suis coupé du monde et j’ai sombré.

Le cannabis était devenu insuffisant alors j’y ai ajouté l'alcool. Je me suis retrouvé complètement dépendant de ces deux substances pendant environ sept ans. Je n’ai plus le souvenir d’une journée où j'étais dans un état normal durant cette période.

Ma vie était devenue une prison, une prison à l’intérieur de moi-même, dans mon âme et mes pensées. Prisonnier de la drogue, de l’alcool, et prisonnier de cette souffrance et de cette haine sans savoir comment en sortir !  

Nouveau départ, nouvel échec

En 2006, après une période d’autodestruction où toute cette violence s’était retournée contre moi-même, j’ai décidé de repartir à zéro pour reconstruire ma vie. J’ai décidé d'aller en Angleterre pour trouver du travail et me couper de mon ancienne vie. Mais l’appel de la drogue et de l’alcool était plus fort, comme une oppression sur mes pensées. J’étais incapable de résister et j’ai replongé.

Perdu à Londres, j’ai sombré à nouveau et encore plus intensément dans toutes ces consommations. Je ne pouvais plus payer la chambre que je louais, je me suis donc retrouvé à la rue.

Plus rien à perdre

Après cette expérience d’errance destructrice, je suis retourné en France. Je n’attendais plus rien de la vie, je n’avais plus rien à perdre. Ce fut une période de trafics de drogue dure et d'une délinquance sans frein…

Mais une nuit dans un rêve, je me suis vu partir en enfer. J'ai vu ma vie défiler devant moi… Réveillé en sursaut, j’ai compris qu’il y avait urgence pour moi de changer de vie.

Une rencontre qui a tout changé

Un jour, j’ai rencontré un chrétien qui m'a partagé comment Jésus avait transformé sa vie et libéré totalement. Après débat sur l’islam et le christianisme, j’ai accepté une Bible.

Dans une prière personnelle j’ai demandé à Dieu : « Si tu existes, je veux te connaître en vérité. » À ce moment-là, j'ai été surpris par un panneau publicitaire où il était écrit : « Si on ne cherche pas on ne trouve pas. » J’ai commencé à lire l’Évangile pour la première fois de ma vie. Je pensais y trouver une religion mais j’y ai découvert l’histoire de Jésus-Christ qui a dit : « Je suis venu pour guérir les cœurs brisés, pour libérer les captifs. » J’ai été bouleversé en découvrant la personne de Jésus-Christ et son message, je ne m’attendais pas à ça. Je pouvais ressentir ce que je n’avais jamais ressenti, une paix intérieure, un regard bienveillant posé sur moi, une présence réelle.

Ma transformation miraculeuse

Convaincu de toute ces années de péchés, de destruction et confondu par l’amour en la personne et la présence de Jésus, je lui ai ouvert mon cœur.  

C’était en décembre 2007… Depuis ce jour, j’ai expérimenté plusieurs miracles de délivrance et de transformation profonde. Toutes les dépendances ont été brisée, Jésus-Christ a fait de moi un homme nouveau, libre, de la haine, de la violence et des souffrances.

Aujourd'hui, je sais que Jésus-Christ seul est le chemin la vérité et la vie.

Si toi aussi la violence t'a détruit(e), si tu t'es réfugié(e) dans des substances addictives ou la dépression et que tu désires t'en sortir…

Demande à Jésus de t'en délivrer. Tout(e) seul(e), tu n'y arriveras pas… Lui seul en a le pouvoir. N'attends plus.

Karim

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories

Close
Close
Close