Gladys

Rescapée et réconciliée avec Jésus

Ce en quoi je croyais

De confession catholique, on m’avait enseignée que nous étions tous des enfants de Dieu. J’avais confiance en ces enseignements. Je les prenais comme une force. Etant attachée à Jésus, je m’appuyais sur Lui confiante qu’aucun mal ne m’arriverait.

Malade, une voix se fait entendre

Plus tard, des problèmes de santé me conduisirent à l’hôpital où je fus transfusée de sang. Je ne sais si cela vient du sang reçu, mais à partir de là, commença un acharnement impitoyable du diable. Je ne connaissais pas l’existence du royaume des ténèbres. Cependant, à l’hôpital, seule dans ma chambre, une voix se fit entendre me disant qu’on m’avait menti sur Jésus ; qu’Il n’était pas Dieu sinon je ne serais pas à l’hôpital. Elle soutenait que tous mes fondements étaient faux car si l’on m’avait menti sur Jésus-Christ, c’est qu’on m’avait menti aussi sur tout le reste. Notamment, que personne ne m’aimait, pas même mes parents ; que tout le monde me mentait. Et ce monde dont je voyais la noirceur ne me convenait plus. Je me mis à douter de tout et de moi-même croyant en ce que cette voix disait. J’avais la sensation d’avoir été trahie.

Un mois plus tard, après la sortie de l’hôpital, des oppressions sataniques ont fait surface

Je ne savais pas comment décrire cela à l’époque. J’entendais des paroles dans ma tête qui m’insultaient, me rabaissaient. Des phobies ont fait surface au point où je ne pouvais plus prendre une communication téléphonique, sortir ou faire quoique ce soit d’autre sans être en lutte ou avoir peur. Et cela dura plusieurs années.

Le diable m’a volé mes études, mes projets

A cause de tout cet acharnement diabolique, je ne pu faire ce que j’aurais voulu. Je m’étais totalement isolée, ne trouvant personne pour m’aider et ayant moi-même honte d’en parler. Il fut un temps où je ne voulais plus vivre tellement c’était dur à supporter.

J’ai crié à Dieu et Il m’a répondu

Mais un jour, en 2009, j’ai crié à Dieu, en larmes, de me sortir de ce trou dans lequel j’étais enfoncée. Je pleurais jour et nuit, enfermée dans ma chambre. Je Lui ai demandé de me sortir de ce trou de mensonges, de ces souffrances insoutenables. Et Il m’a répondu en m’emmenant ma cousine qui m’a parlé de Jésus. Sur le coup, cela a fait naître en moi une certaine paix. Une semaine plus tard, mon frère, évangélisé, va à l’église. Il m’invite à venir avec lui. Je n’y vais pas tout de suite étant donné mes craintes. Toutefois, le voyant revenir en paix, lumineux, je résolus d’y aller.

Je reçois Jésus dans ma vie

Là-bas, on me parla à nouveau de Jésus. Le pasteur me demanda si je voulais accepter Jésus. Je répondis : oui. Le soir même, toutes mes insomnies étaient parties. Mon visage s’était illuminé. J’avais plus de paix. Je ne pleurais plus. J’avais trouvé une espérance. Les voix se sont tues. J’étais libérée. La Parole m’a été enseignée à nouveau et révélée. Je compris qu’il y a, en vrai, deux Royaumes : l’un, des ténèbres, l’autre de Dieu. Si le monde ne me convenait pas c’est parce qu’il est sous l’influence de satan.

Il voulait que je sois en conflit avec Jésus. Désormais, je suis en paix avec JÉSUS-CHRIST. Je suis en CHRIST et je sais que ce que le diable m’a volé, Dieu me le donnera en multipliant !

Gladys

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories