Andreas Boppart

Jenins GR, Switzerland

Dieu fait des miracles

« Maman, assieds-toi, il faut que je te dise quelque chose. » Mais ma mère était déjà assise, avec son combiné du téléphone dans sa main. « Je vais quitter mon poste d’enseignant et désormais je vais prêcher. » Je me suis attendu à toutes sortes d’objections de son côté – mais sa réaction réelle était vraiment inattendue. « Je le savais. » Au lieu d‘elle, c’était moi qui était perplexe. Et ma mère commençait à me raconter une histoire, qu’elle ne m’avait jamais vraiment racontée durant les derniers 24 ans.

Départ dans la vie

« Quand tu étais né, nous avons vite découvert que quelque chose en toi ne tournait pas rond. Tu avais des problèmes avec tes mouvements provoqués par un dommage dans ta cervelle. Les médecins ont supposé que c’était causé par la naissance rapide. Les réflexes normaux ne fonctionnaient pas, tu ne pouvais rien attraper et quand tu étais allongé tu ne pouvais pas te retourner toi-même du dos au ventre. » Mais il y avait aussi d’autres implications désagréables. Parfois je criais jusqu’à ce que je sois devenu tout bleu et c’était seulement grâce à l’intervention rapide de mes parents que je pouvais respirer à nouveau. Dans une telle situation ils avaient souvent l’impression de ne plus être capable de m’aider. Mais mes parents priaient pour moi et quand j’avais un an, ils ont invité un couple dirigeants d’une église afin de prier pour ma guérison et de m’oindre d’huile comme c’est proposé dans la Bible. Ma mère priait : « Mon Dieu, si tu ne guéris pas mon fils je le accepte maintenant. Mais si tu le guéris alors toute sa vie appartient à toi. »

La Guérison

Pendant les mois et les années suivants les limitations disparaissaient. Durant les premières années scolaires on voyait que tout était devenu normal. « Et c’est pourquoi », ma mère finissait très émue son histoire, « j’ai toujours su que cela allait arriver – parce que Dieu a pris ma prière au sérieux. »

Cherchant des mots et avec des larmes dans mes yeux je me cramponnais au combiné. Cette prière a profondément marqué ma vie.

Plus que de la chance

Je suis infiniment reconnaissant à mes parents pour toutes les prières – ils m’ont permis d’avoir une vie normale, avec des études, beaucoup de sport et de musique, et ma propre famille. Après plus de 30 ans j’ai téléphoné au pédiatre qui m’avait examiné à l’époque. Trois fois il m’a demandé très étonné si tout fonctionne vraiment, si je peux faire du sport et si j’ai pu poursuivre normalement ma scolarité. Quand je lui parlais de ma passion pour le volley, et mes études scolaires secondaires et de théologie il a dit, très touché : « Vous avez eu de la chance. » Je sais que c’est plus que juste « la chance ». Derrière tout ça, il y a un Dieu qui aime donner la vie et qui aime libérer des personnes de leurs limitations.

Je ne sais pas pourquoi Dieu guérit parfois et ne guérit parfois pas. Mais je sais qu'il peut guérir. Parce que moi-même j’ai fait cette expérience. Je sais que la prière possède la puissance de déclencher le pouvoir de Dieu dans nos vies. Parce que Dieu aime ça.

Tu as aussi des limitations dans ta vie ? Ou tu voudrais connaître Dieu personnellement ? Contacte-moi et j’aimerais bien te raconter plus de mes expériences avec Dieu.

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories

Close
Close
Close