Muriel Célérier

Ozoir la Ferrière, France

Tu as de la valeur !! Regarde toi dans le bon miroir…

Pendant très longtemps, j’ai cru que je n’avais pas d’histoire à raconter sur ma vie avec Dieu, que je n’avais rien accompli qui pouvait être intéressant à raconter…

Enfance

J’ai grandit dans une famille chrétienne où j’ai été aimée. A 4 ans, j’ai vu Dieu guérir mon père atteint d’un cancer (on lui donnait 3 mois à vivre) et mon père nous a quittés quand j’avais plus de 40 ans. C’est donc tout naturellement que j’ai cru en Dieu dès mon plus jeune âge et enfin, à 14 ans, j’ai réalisé pour moi l’amour de Jésus mourant à la croix pour que mes péchés soient pardonnés.

Je me suis mariée avec Eric et là nous avons commencé à servir Dieu ensemble en étant pasteur. Je me sentais à ma place et j’étais heureuse de servir Dieu.

Croire au mensonge

Cependant, sans m’en rendre compte, j’avais accepté un mensonge dans mes pensées : je m’étais laissée persuader que j’étais une incapable, une quantité négligeable, qui ne devait surtout pas se faire remarquer. Je ne me suis pas réveillée un matin avec cette pensée, c’était comme une structure que j’avais laissée grandir en moi depuis mon enfance (née par “accident”, famille pauvre, insignifiante). Ainsi, si on me demandait quelque chose, je me défilais. Si on me complimentait, je rougissais, je ne le méritais pas. Si on voulait me mettre à l’honneur, je m’en sentais indigne, il devait y avoir erreur. Tout cela avait développé en moi un système de pensée qui nuisait à ma personnalité, j’étais une ombre. Je ne le réalisais pas mais je me repliais sur moi même et je n’étais pas épanouie. Pourtant, je savais que Dieu m’aimait, je n’avais aucun doute là dessus.  Je ne m’étais pas  rendue compte que je m’étais construite ma propre prison.

La prise de conscience

Pour nos 20 ans de mariage, nous avons décidé de prendre une semaine pour travailler sur nous même et sur notre couple avec un ministère qui s’appelle Coeur de Berger : http://www.dufourministries.com/ministries/. C’est à ce moment là que j’ai pu réaliser et prendre conscience de ce chemin de pensée que j’avais laissé grandir en moi. Cette semaine là, j’ai pu renoncer à tous ces mensonges que le diable avait voulu me faire croire et prendre conscience de qui j’étais avec le miroir de Dieu. Il voyait en moi une femme avec des talents, des capacités et des aptitudes que lui même avait déposés en moi. C’est comme si on m’enlevait un manteau qui pesait sur mes épaules, comme une nouvelle naissance où je me sentais libérée de tout préjugé.

Je ne suis plus la même

Aujourd’hui, je ne suis plus la même. Je me vois au travers des yeux de celui qui me connait vraiment : JESUS.

Si toi aussi tu es prisonnier, prisonnière de tes pensées, j’aimerais pouvoir t’encourager à laisser Dieu te révéler Sa façon à Lui de te voir, te libérer du mensonge et être libéré de cette prison. Il n’est jamais trop tard…

Un partage ?

Dieu a un avenir, un plan parfait pour chacun. Il a donné Sa vie pour nous pour que nous puissions vivre libres, épanouis, à 100 %… alors, si tu veux partager avec moi, n’hésite pas. Je serais heureuse de te conduire vers le vrai miroir qu’est Jésus pour te voir comme il te voit !!!

Muriel

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories

Close
Close
Close