Lia Kpodar

L'isle d'abeau, France

Où est Dieu quand on se fait abuser étant adolescente ?

Mon enfance ...

Mon enfance a été un peu chamboulée mais très heureuse malgré tout. Mes parents se sont séparés lorsque j’avais 8 ans. Cela a eu l’effet d’une bombe dans mon coeur. J’ai grandi avec cela, en voyant mon père lorsque cela était possible, mais il était souvent absent malheureusement.

 

Malgré cela, ma mère a jusqu’à présent réussie à nous donner tout l’amour possible. Elle nous a appris très tôt à aimer Jésus et a l’inviter dans notre vie. J’ai appris à le laisser remplacer doucement mon père. Ce qui me fut très utile par la suite.

 

début d'un long chemin ...

En 2000 nous déménagions dans un autre pays. Ce fut un autre déchirement. Je quittais le pays de mon enfance et je m’éloignais encore plus de mon père. De 2001 jusqu’en 2006, j’ai vécue ce que je peux appeler, les pires évènement de ma vie :

Une connaissance de ma famille a commencé à agir très étrangement avec moi. J'avais environ 13 ans et je cherchais un "nouveau papa". Le déménagement, un nouveau collège, un nouvel environnement... tout cela était perturbant. Plus le temps passait et plus cette personne abusait sexuellement de moi. Tout cela par des attouchements, des paroles, des comportements, une tentative de viol, et pour terminer des menaces si je disais quoi que ce soit. C'était très difficile.

 

UN REFUGE INTÉRIEUR ...

Pour protéger ma famille je n'ai rien dit. Mais dans mon fort intérieur où je me suis repliée, je priais Dieu, lui demandant de me sauver de me protéger, mais surtout de m'aider et de ne jamais me laisser seule.

En 6 ans, j’ai connue une sévère dépression, l’anorexie, la boulimie et j’ai eu des pensées suicidaires et d'autres choses. Au point ou ma mère ayant très peur pour moi m’a aidé en consultant avec moi un psychologue.

 

Je lui fais confiance ...

Par la suite et malgré tout, j’ai pris mon baptême car je faisais confiance à Dieu, je voulais le suivre, je voulais qu’il fasse intégralement partie de ma vie. Au dernier moment j’ai faillit dire à mon pasteur “non c’est trop, je ne peux pas, j’abandonne” mais, à l’instant même ou je sortais de l’eau, tout avait changé. Une nouvelle vie commençait. Dieu venait d’ôter un fardeau qui pesait lourd sur mon dos. C’est comme si je voyais devant moi mon passé mais aussi mon futur avec Jésus. Je sentais qu'il me disait de ne pas avoir peur, qu’il contrôlait la situation. Je pouvais lui faire confiance !! Je m’en souviens encore de cette journée du 18 décembre 2005.

 

Et un miracle de plus ...

En 2006 j’obtenais mon bac avec une mention. Et dire que je souhaitais abandonner mes études à cause de la dépression... Puis je suis parti pour continuer mes études en France. J'ai fait un long travail sur le pardon avant d'y arriver. Ce fut la fin de ce calvaire.

 

un avenir assuré ...

Après tout cela, je pouvais ne plus aimer Dieu et même ne plus croire en lui. Mais à travers ces épreuves j’ai au contraire appris à lui faire confiance, à lui parler. Plusieurs fois je me suis dit “Seigneur ta volonté et non la mienne. Toi seul sait pourquoi je passe par là”. A présent, j’ai 26 ans, je termine mon master 2 et toutes ces choses citées avant ne font plus partie de ma vie. C’est mon passé, je ne l’oublie pas mais il n’a plus aucune influence sur moi. A présent, je sais que j’ai un avenir tout tracé avec Jésus. Il est tout pour moi et je sais que je peux compter sur lui. Le reste du chemin n'est pas sans problème, mais avec lui, je sais que j'y arriverais toujours.

 

et maintenant...

Je ne te connais pas, ni ne connais ta situation mais tout ce que je peux te dire, c’est que qu’importe ce qui t’arrive, je t’invite à appeler Jésus à l’aide. Il te répondra et t’aidera comme il l’a fait avec moi, fais lui confiance. Sois en sûr : si tu veux parler, je suis disponible pour t’écouter. A très bientôt.

Lia

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories

Close
Close
Close
Close