Joyce Meyer

Guérie des abus sexuels !

J’ai été sexuellement, mentalement, émotionnellement et verbalement abusée par mon père aussi longtemps que je peux remonter dans le passé, jusqu’à ce que je quitte mon foyer à l’âge de 18 ans. Il a fait des choses terribles… dont certaines étaient bien trop révoltantes pour que je puisse en parler en public. Mon père était quelqu’un de méchant, d’autoritaire et de manipulateur pendant la plus grande partie de sa vie. Il était imprévisible et instable. En conséquence, l’ambiance dans notre maison était chargée de peur, parce qu’on ne savait jamais si ce qu’on faisait allait le mettre dans une colère noire ou non.

Aucune liberté

Nous faisions toujours ce qu’il voulait et quand il le voulait. Nous regardions ce qu’il voulait regarder à la télévision, allions nous coucher quand il allait se coucher, nous levions quand il se levait et mangions ce qu’il voulait nous faire manger… tout dans notre maison était déterminé par ses humeurs et ses désirs.

Les abus sexuels ont commencé lorsque que j’étais toute jeune et quand il estimait que j’étais devenue suffisamment grande, il allait encore plus loin. A partir de ce moment et jusqu’à l’âge de 18 ans, il me violait au moins une fois par semaine. Mon père, en qui je devais être en mesure de faire confiance et qui était censé me protéger, était la personne que j’étais amenée à craindre le plus.

Sentiments de honte et de solitude

J’avais profondément honte à cause de tout cela. J’avais honte de moi, honte de mon père et de ce qu’il faisait. J’avais aussi tout le temps peur. Il n’y avait aucun endroit où je pouvais me sentir en sécurité pendant mon enfance. Je pense que l’on ne peut même pas imaginer ce que cela peut faire comme tort à un enfant.

A l’école, je faisais croire que j’avais une vie normale, mais je me sentais tout le temps seule et différente de tous les autres. Je ne me sentais jamais à ma place et je n’avais jamais l’autorisation de participer aux activités postscolaires, ni d’aller aux manifestations sportives, ni aux surprises-parties, ni de sortir avec des garçons. Plusieurs fois, j’ai dû inventer des histoires pour expliquer pourquoi je ne pouvais rien faire avec mes camarades de classe. Pendant trop longtemps, j’ai vécu avec de faux prétextes et des mensonges.

Où était Dieu dans toute cette histoire ?

Il était là. Il ne m’a pas libérée de la situation lorsque je n’étais qu’une enfant, mais Il m’a donné la force de m’en sortir. Il est vrai que mon père a abusé de moi et ne m’a ni aimée ni protégée comme il aurait dû le faire, et que par moments, il me semblait que personne ne pourrait jamais m’aider et que cela ne se terminerait jamais.

Mais Dieu avait toujours eu un plan pour ma vie, et il m’a rachetée. Il a pris ce que Satan a voulu de mal et l’a tourné en bien. Il a pris ma honte et m’a donné une double récompense (voir Esaïe 61:7 dans la Bible).

Dieu peut te guérir et te restaurer

Cela peut te paraître impossible, mais la vérité de Dieu dans la Bible m’a libérée d’une vie de fausseté et de mensonges et a restauré mon âme. Je suis la preuve vivante que rien n’est trop dur pour Dieu ! Et peu importe ce que tu as traversé comme épreuves, ou à quel point tu souffres en ce moment, il y a de l’espoir !

C’est pourquoi je te raconte mon histoire. Tu as besoin de savoir à quel point Dieu est bon et à quel point ton combat est valable. Si tu veux donner ta vie à Jésus et vraiment lui faire confiance, tu peux être entièrement guéri et restauré, et vivre la vie pour laquelle Jésus venu mourir pour toi. N’abandonne jamais !

Joyce

PS : Si tu cliques sur "Découvrir Jésus" juste à coté de ce texte, tu trouveras pleins de ressources gratuites, en particulier 2 formations en ligne que j'ai faites, ainsi que tous mes textes et vidéos en français !

— Read more —
Contact me Learn more about Jesus

Similar stories

Close
Close
Close
Close